Différents types de panneaux photovoltaïques

Lorsque l’on décide d’opter pour un chargeur solaire, on peut se voir rapidement dépasser par le nombre de chargeur et de caractéristiques différentes. Pour comprendre le fonctionnement des différents outils solaires, il faut distinguer les différentes types de panneaux  solaires photovoltaïques.

La structure interne des panneaux photovoltaïques est souvent l’élément déterminant de la performance. D’autres éléments telle que la chaleur et l’inclinaison influencent le rendement aussi, mais leur influence est dépendante du type de panneaux. Par exemple, un panneau amorphe sera moins influencé par une haute temperature que le panneau monocrystallin.

Nous avons regroupé ci-dessous une courte description des grandes catégories des différents panneaux solaires photovoltaiques. Ceux-ci ne doivent pas être confondu avec les panneaux solaires thermiques, un autre type de panneau solaire.

Panneau monocristallin

Bloc de silicium avant d'être découpé en cellule solaire

Bloc de silicium avant d’être découpé en cellule solaire

Les cellules d’un panneau photovoltaïque monocristallin étant issues d’un seul bloc de silicium fondu, leur rendement est le meilleur du marché (de 14 à 22%). Avec cette qualité vient un certain coût, faisant du panneau solaire monocristallin le plus cher. Ce panneau est donc dans le haut-de-gamme du photovoltaïque.

Le panneau monocristallin est plus sensible que les autres à la chaleur. En effet, au-dessus de 25 degrés Celsus, sont rendement va augmenter moins vite que celui des autre types de panneaux. C’est pour cette raison qu’il est assez peu placés sur les toits, et qu’on le retrouve encore moins dans les pays situés géographiquement sous la France.

Il reste que c’est ce panneau monocristallin qui est de loin le plus performant pour les petites surfaces. Cette performance va permettre aux chargeurs solaires leur efficacité, malgré leur petite surface. C’est donc pour cette raison que la majorité des chargeurs solaires utilise du monocristallin pour créer de l’énergie renouvelable.

Panneau polycristallin

On peut voir les morceaux de silicium du panneau solaire polycrystallin

On peut voir les morceaux de silicium du panneau solaire polycrystallin

Le panneau polycristallin se trouve, en termes de performance et de prix, entre le panneau amorphe et le panneau monocristallin. Ce panneau est créé au départ des chutes du silicium utilisée pour la création des panneaux monocristallins. Ces morceaux de siliciums sont refondus en forme de petits lingots, que l’on peut d’ailleurs voir à l’œil nu au moment de la création. Ces lingots ont être redécoupé en petit carrés qui seront agencés pour former le panneau solaire final.

Dû au fait qu’il est basé sur les chutes de silicium du monocristallin, le panneau polycristallin est beaucoup moins gourmant en silicium pur. Il est aussi beaucoup plus simple à fabriquer et donc beaucoup moins cher à produire. Sa fabrication est de ce fait moins consommatrice d’énergie et moins polluante.

Malgré que sa fabrication soit plus simple, cela ne fait pas de lui un panneau moins productif. En effet, il affiche un taux moyen de 15%, soit à peine moins que la moyenne de 18% des monocristallins. Il offre donc un très bon rapport qualité/prix.

Panneau amorphe

Cellules de panneau solaire amorphe

Cellules de panneau solaire amorphe

Le panneau amorphe est relativement différent des panneaux mono- et polycristallin. Il est en effet construit avec une méthode bien particulière consistant en la vaporisation d’une très fine couche de silicium non cristallisé sur un matériau amorphe. Autrement dit, au lieu d’avoir un panneau votlaïque une pièce, c’est comme si on peignait un panneau votlaïque sur une surface.

Cette différence technique permet au panneau solaire d’être souple, caractéristiques uniques dans les panneaux solaires. Cette souplesse a permis de l’installer à une série d’endroit avant impossible pour les panneaux rigides.

L’inconvénient de ce type de panneau est son plus faible rendement, et de ce fait est beaucoup moins utilisé pour les petites surfaces comme les chargeurs solaires. Pour terminer, il est important de mentionner que sa structure le rend plus stable, et donc lui permet de charger plus facilement par temps couvert.